Visitez Lévis Ville de Lévis
16 décembre 2021

Un nouveau lien Lévis-Bellechasse empruntant la passerelle Harlaka au-dessus de l’autoroute 20

Le maire de Lévis, monsieur Gilles Lehouillier, le préfet de la MRC de Bellechasse, monsieur Yvon Dumont, et le maire de Saint-Henri, monsieur Germain Caron, sont fiers d’annoncer la création d’un nouveau sentier de motoneige totalisant 26 km. Le nouveau sentier emprunte le parcours Harlaka et la Cycloroute de Bellechasse. Ce nouveau sentier, en plus de stimuler l’industrie touristique de la motoneige en Chaudière-Appalaches, offre un nouveau lien direct entre Lévis et Bellechasse.

UN LIEN DIRECT SÉCURITAIRE ET BALISÉ

À partir d’un stationnement gratuit aménagé sur la rue des Riveurs dans le parc industriel de Lauzon, les motoneigistes traverseront l’impressionnante passerelle Harlaka, en poursuivant le nouveau tracé sur une longueur de 11 km en direction de Saint-Henri. À partir de Saint-Henri, le nouveau sentier est maintenant prolongé sur une longueur de près de 15 km jusqu’à la municipalité de Saint-Anselme, via la Cycloroute de Bellechasse. Ce nouveau lien entre Lévis et Bellechasse est un atout pour l’ensemble de la région, puisqu’il permettra d’accéder aux grands circuits de motoneige dont celui de Pohénégamook via le tronçon Monk.

L’entretien du parcours entre Lévis et Saint-Henri sera assuré par le Club Auto-neige Ville-Marie, ainsi que par le Club Auto-neige Rive-Sud. Dans Bellechasse, ce sont quatre clubs qui entretiennent 425 km de sentiers balisés.

« Plus que jamais Lévis et Bellechasse sont unis symboliquement par la passerelle Harlaka. En plus du développement d’une voie cyclable entre les deux communautés qui a connu un vif succès, nous annonçons aujourd’hui l’ajout de la motoneige favorisant ainsi une utilisation polyvalente à longueur d’année. Il s’agit à n’en pas douter d’un important outil de promotion et d’attractivité pour nos populations respectives et les visiteurs qui viendront alimenter notre industrie touristique », a déclaré le maire de Lévis, monsieur Gilles Lehouillier.

« Ce nouveau tracé motoneige entre la Ville de Lévis et la MRC de Bellechasse témoigne d’une volonté commune de poursuivre, en partenariat, le développement de nos milieux », a indiqué le préfet de la MRC de Bellechasse, monsieur Yvon Dumont.

 

UNE CONTRIBUTION CONJOINTE LÉVIS-BELLECHASSE

La Ville de Lévis participe à ce projet à hauteur de 285 000 $ incluant le stationnement incitatif dans le parc industriel de Lauzon (subvention de 100 000 $ du Fonds d’aide et de relance régionale FARR du gouvernement du Canada) et la MRC de Bellechasse a assuré l’utilisation du droit de passage aux motoneigistes sur la Cycloroute. Les clubs ont ainsi accès à un nouveau sentier sécuritaire qui contribue à la pérennité de la pratique de cette activité sur les deux territoires. L’annonce d’aujourd’hui répond également à la demande de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec qui compte 11 000 membres dans la région, dont 3 000 au sein des clubs du territoire de Lévis.

Au printemps 2022, la Ville de Lévis prévoit, dans un partenariat public-privé, la construction d’un entrepôt intérieur pour motoneiges érigé à proximité du stationnement de la rue des Riveurs.


IMPORTANTES RETOMBÉES POUR LÉVIS, BELLECHASSE ET CHAUDIÈRE-APPALACHES

Les retombées économiques annuelles de l’industrie de la motoneige s’élèvent à plus de 42 M$ dans la Chaudière-Appalaches, dont plus de 10 M$ pour Lévis. Le territoire compte notamment deux concessionnaires spécialisés à Lévis et deux dans Bellechasse, des commerces de service de mécanique et de vente d’accessoires, en plus des stations d’essence et des restaurants où se ravitaillent les motoneigistes, sans oublier les lieux d’hébergement qu’ils fréquentent. À l’échelle provinciale, cette industrie génère plus de 3 G$ annuellement et représente plus de 14 000 emplois.

 

ACTIVITÉ POPULAIRE

Faisant partie de la culture québécoise, la randonnée en motoneige se pratique depuis des décennies sur le territoire de la Chaudière-Appalaches où l’on compte 22 clubs de motoneigistes, dont trois à Lévis et quatre dans Bellechasse. Les adeptes ont désormais à leur disposition 2 700 km de sentiers entretenus et balisés dans la région.

Consultez la carte

Commentaires (0)